Nos actions et projets

Les différentes actions citées ne forment pas une liste exhaustive de ce que France Aluminium Recyclage a réalisé mais ce sont des exemples d'actions et de projets que FAR mène.

Action auprès des collectivités

FAR répond à toutes les collectivités qui le contacte pour un projet de vente de son aluminium issu du tri sélectif ou pour l'installation de nouveaux matériels de tri.
Grâce a ses contacts et à ses compétences FAR vous dirigera vers les meilleurs entreprises répondant à votre besoin. s'occupera aussi de vous aidez à quantifier exactement votre besoin

Projet d'amélioration du recyclage des emballage aluminium afin d'approvisionner la filière française d'aluminium (2014)

Constat :

- La France importe près de la moitié de ses besoin en aluminium
- L'emballage est la filière la plus rapide pour la récupération d'aluminium ( 3 à 6 mois)
- Avec 27 % d'emballage collecté, il est l'un taux le plus faible de recyclage de tous les emballages

L'augmentation du taux de recyclage rendrait l’emballage en aluminium beaucoup plus attractif à la fois sur le plan économique et environnemental et lui permettrait de gagner des parts de marché.

Explication :

-L'aluminium ne représente que 1 % des déclarations effectuées auprès d'éco-emballage
- Cette faible quantité se traduit par un manque d'équipement de tri ( Moins de 10 % des centre de tri possède une machine à courant de Foucault)
- Les consigne de tri ne sont pas les même sur tout le territoire, le consommateur n'est donc pas familiarisé avec des consigne simple et uniformisés.
- 25 % de l'emballage aluminium concerne les canettes donc un tiers sont consommée de manière nomade et donc finisse dans les poubelle ou detritue de la voie public.

Action en cours :

- Installation de machine à courant de Foucault pour trier les « refus de tri » des centres de tri.
Résultat : Les emballage en aluminium sont capté en quasi totalité et on note également une amélioration du tri des emballage en acier. Soit une amélioration des revenus des centres de tri.

Objectif du grenelle de l'environnent :

L’objectif en matière de recyclage des emballages fixé en 2009 par le Grenelle de l’environnement est de 75%.
Pourtant les communes n'ont ni harmonisées les consignes de tri, ni mis en place sur la voirie dans les lieux de consommation nomade des « poubelle jaune », ni revu de circuit de collecte de ces poubelles. L’une des raisons pour lesquelles les communes demeurent réticentes résulte dans le fait que les centres de tri ne sont pas tous équipés du matériel nécessaire pour effectuer un tri optimisé des emballages. Pourtant, l’atteinte des 75% de taux de recyclage des emballages permet à la commune de recevoir une dotation équivalente à 80% du coût optimisé du tri par l’intermédiaire d’Eco-Emballages.

Les piste d'amélioration :

- Encourager les centres de tri à s'équiper en dispositif de traitement des emballages aluminium. L'investissement moyen pour un centre de tri est de 200 000 €. L'investissement global serait donc de 45 millions d'euros. Cette investissement pourrait être encouragé par une aide financière de l'ADEME. Dans un premier temps 80 centre de tri de 20 des département les plus peuplé sont visée soit 16 millions d'euros.
- Encourager les commune à harmoniser leurs consignes de tri et à installer des poubelles jaunes dans les lieux de consommation nomade ainsi qu'organiser les circuits de collecte.
- A long terme, cette action incitera le consommateur à faire un geste environnemental simple.

Projet d'amélioration du recyclage des mâchefers d'aluminium (2014)

Constat :

Le taux de mâchefer récupérer n'est pas optimal est peut être multiplier par deux.

Explication :

- L'extraction des non ferreux n'est pas optimal
- Le refroidissement par voie humide des mâchefers génère la formation d’une couche d’oxydes importante qui rend le recyclage des nodules de petites tailles impossible et qui diminue le rendement pour les gros nodules.

Etude point par point :

- Analyse, par un Benchmark de ce qui existe, des méthode de refroidissement des mâchefers
- Analyse de l'impact économique et de la rentabilité des installations
- Proposition d'un schéma d'investissement permettant d'optimiser l'extraction des mâchefer non ferreux

Les différentes piste :

- Une machine à courant de Foucault (MCF) mobile permet de traiter les mâchefers en sortie d’usine de revalorisation, de les concentrer en fraction de non-ferreux et de les envoyer pour traitement dans une usine spécialisée
- Une usine de valorisation énergétique refroidit généralement à l’eau les mâchefer. Nous devons analyser les coûts nécessaires pour modifier l’usine afin de réaliser le refroidissement par air et la rentabilité économique.


Testreveal

df gfdg dfg dfg dfg dfg dfg

×

Login

Please login using your credentials recived by email when you register.

  or   Create an account

Forgot your password? |  Forgot your username?

×

Register now


I'm a small Introtext for the Register Module, I can be set in the Backend of the Joomla WS-Register Module.



  or   Login
×